100e Congrès des Maires à Paris – 21,22 et 23 novembre 2017

A l’occasion du 100ème Congrès des Maires, organisé par l’Association des Maires de France et des présidents d’Intercommunalité (AMF) à Paris, j’ai pu répondre à diverses sollicitations. L’objectif est de défendre les sujets qui concernent la Ville d’Arras, la Région Hauts-de-France ainsi que les Villes Moyennes. Voici les cinq moments marquants de ce déplacement à Paris.

Mardi 21 novembre, 15h – Siège des Villes de France
Rencontre bilatérale entre Villes de France et Noël de Saint-Pulgent, représentant du Ministère des Transports. Cette rencontre fait suite à la réunion entre une délégation des Villes de France et Elisabeth Borne, Ministre des Transports, le 9 novembre dernier au Ministère.
L’objectif était de travailler conjointement sur le rôle des Villes moyennes dans l’organisation de l’aménagement du territoire, notamment grâce aux dessertes TGV.

Mardi 21 novembre, 19h – Ministère de l’Education
Au sein d’une délégation de Maires très investis dans le domaine de la Réussite Educative et dans la Commission Education de l’AMF a été reçu par Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education au sein du Ministère.
L’objectif est de présenter et de défendre le travail mené à Arras depuis de nombreuses années et de réaffirmer la volonté de la Majorité Municipale de faire d’Arras une terre d’expérimentation en matière de Réussite Educative.

Mercredi 22 novembre, 14h – Maison de la Chimie
Suite à l’Appel de Grigny lancé le 16 octobre dernier à l’occasion des Etats Généraux de la Politique de la Ville organisés par Bleu Blanc Zèbre, Ville et Banlieue de France et Villes de France, visant à défendre une nouvelle Politique de la Ville et suite aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron, Président de la République et à l’engagement de Jean Louis Borloo, un point d’étape est organisé entre le collectif des différents signataires de cet Appel.
L’objectif est de continuer la mobilisation, d’envisager les pistes de travail et d’exposer les exemples les exemples et les solutions qui existent dans les territoires.

Mercredi 22 novembre, 18h – Hôtel de Cassini
Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes Publics, reçoit des Maires des
Hauts-de-France.
L’objectif était principalement d’échanger au sujet des finances locales et de la taxe
d’habitation. Je suis notamment favorable à la suppression totale de la
taxe d’habitation de façon à ne pas créer de différence entre les français.

Mercredi 22 novembre, 21h – Palais de l’Elysée
Faisant partie des Maires du Pas-de-Calais qui représenteront le Département à l’occasion d’une réception des Maires de France donnée par Emmanuel Macron, Président de la République.
L’objectif était de dialoguer entre Maires qui souhaitent faire avancer le pays et le
Président de la République et ainsi sortir des postures politiciennes. Les sujets à
évoquer sont nombreux, notamment l’enjeu des Transports, la problématique des
Finances Locales et le sujet déterminant de la Réussite Educative.

Publié dans Actualité, Engagement et actions | Poster un commentaire

Revue de Presse du 21 novembre 2017

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
14.11.2017 « Pour nous, Australiens, Bullecourt est une terre sacrée »
20.11.2017
« Plus dense, plus large, plus fort, le Marché rebranche la magie de Noël »
20.11.2017   « La sécurité encore renforcée, il faudra patienter à l’entrée du marché de Noël »
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Lettre au Président de la République – Non au projet d’implantation d’éoliennes dans un lieu chargé d’histoire

En tant que Maire d’Arras et Président du Comité Régional de Tourisme des Hauts-de-France, je viens d’écrire à Emmanuel Macron, Président de la République française, afin de l’alerter sur un projet d’implantation d’éoliennes entre Bullecourt et Riencourt les Cagnicourt. Le lieu d’implantation prévu est en effet situé sur un champ de bataille où des milliers d’Australiens ont péri lors de la Bataille d’Arras en 1917.

Vous trouverez ci-dessous la lettre complète envoyée à Emmanuel Macron

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Poster un commentaire

Revue de Presse du 10 novembre – Spéciale TGV

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
10.11.2017 «Desserte TGV : le maire d’Arras rassuré après son rendez-vous au ministère des Transports»
09.11.2017
« Frédéric Leturque : « On ne peut pas laisser de côté 30 millions de Français »
25.10.2017   «  Dessertes TGV – Frédéric Leturque rassuré pour Arras et les villes moyennes après son rendez-vous à Paris  »
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

« La Vigilance orange est de nouveau déclenchée dans les transports »

L’Association Villes de France, dont je suis le Secrétaire Général, a appris qu’Elisabeth Borne, Ministre des Transports, avait confié la mission de remanier profondément le réseau des gares TGV dans un avenir proche à Jean Cyril Spinetta. Dans un contexte de désengagement progressif de la SNCF sur le réseau des lignes nationales secondaires, cette information est jugée peu rassurante pour l’équilibre des territoires français.A Arras, dans les Hauts-de-France et plus généralement dans toutes les villes moyennes françaises concernées, le bras de fer avec la SNCF dure depuis de nombreuses années. A Arras, le Maire avait déjà fait voter une motion au Conseil Municipal d’avril 2014 visant à défendre les TGV Paris-Arras.

Ce combat avait porté ses fruits mais à l’approche de l’ouverture du ferroviaire à la concurrence en 2018, les cartes peuvent se redistribuer : «  il est inconcevable d’imaginer l’Etat tourner le dos aux territoires, c’est pour cela qu’il « déclenche la vigilance orange dans les transports ». Perte de compétitivité, diminution de l’attractivité et augmentation de l’isolement : voilà quelques-unes des nombreuses conséquences dévastatrices pour les villes moyennes françaises qu’engendrerait le désengagement assumé de l’Etat de l’activité ferroviaire. Il est tout bonnement inconcevable, illogique et dangereux d’imaginer l’Etat mettre en place un système uniquement à destination des habitants des grandes métropoles. Toutes les communes ont légitimement le droit de réclamer respect et attention.  

Dans un pays dirigé par un Président de la République qui dénonce « les fainéants », les actifs des villes moyennes demandent simplement le droit de pouvoir continuer à travailler. Je ne doute pas qu’Emmanuel Macron, soucieux de remettre le pays en marche, ait conscience de l’intérêt de défendre, lui aussi, les pôles d’équilibres que représentent les villes moyennes pour la réussite de la France. Cela passe, bien évidemment, par une commande très claire de l’Etat à la SNCF. 

Cet aménagement du territoire ne doit d’ailleurs pas uniquement inquiéter les villes moyennes. C’est l’affaire de tous : régions, départements et même les métropoles sont concernés. Ces fameuses métropoles sont en effet littéralement asphyxiées, étouffées et surchargées. Le rôle des dessertes TGV est de garantir aux familles de France le droit de choisir et de vivre dans des territoires respirables, apaisés, dynamiques et attractifs où les questions de mobilité ne sont en rien des barrières sociales. 

C’est pour cela que je déclenche la vigilance orange dans les transports avant que l’on se retrouve, encore une fois, devant le fait accompli et que l’on subisse les conséquences d’une mauvaise stratégie imaginée depuis Paris. Nous sommes prêts, de nouveau, à nous engager fermement pour défendre l’intérêt général et un aménagement du territoire français équilibré. »

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , | Poster un commentaire

Revue de Presse du 12 octobre 2017

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
12.10.2017 « La ville veut jouer collectif autour de la propreté »
11.10.2017
« Arras, à fond derrière le canal Seine-Nord, affiche son soutien »
06.10.2017 « L’exposition consacrée à Napoléon est « accessible à tous » « 
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Revue de Presse du 2 octobre 2017

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
02.10.2017 « Arras : Les touristes indiens vont-ils déferler au pied du beffroi ? »
30.09.2017
« Que pensez-vous du projet éducatif de la ville? C’est le moment de vous exprimer »
25.09.2017   « Arras : la mairie veut interdire en permanence la circulation Place des Héros « 
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Revue de Presse du 21 septembre 2017

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
05.08.2017 « Hauts-de-France: Le covoiturage au quotidien commence à prendre de l’essor »
21.09.2017
« Vers une piétonnisation totale de la Place des Héros »
19.09.2017 « ESR – Quel devenir pour les universités de proximité, pour leurs étudiants et pour leurs territoires ? « 
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Canal Seine-Nord : « La balle est dans le camp de l’Etat »

Ce mardi, emmenée par Xavier Bertrand, une délégation régionale s’est rendue à Paris pour dialoguer avec Gérald Darmanin, Ministre des Comptes Publics et Elisabeth Borne, Ministre des Transports. Après avoir une nouvelle fois démontré l’envie collective de voir le projet du Canal Seine-Nord se réaliser, les élus des Hauts-de-France ont apporté des propositions concrètes. Selon moi, « la balle est plus que jamais dans le camp de l’Etat ».

« Depuis le début de ce dossier, les collectivités de la Région Hauts-de-France montrent une solidarité exemplaire et inédite. Communes, Intercommunalités, Départements, Région, tous les acteurs locaux que nous sommes font force commune. Cela démontre bien la réelle envie de voir ce projet extraordinaire sortir de terre et enfin se concrétiser.   Hier, j’ai tenu à saluer la nouvelle prise d’initiative courageuse de Xavier Bertrand et des présidents des Départements. Au-delà de démontrer l’envie collective, ces élus se sont rendus à Paris avec de véritables propositions en mains.   Clairement, la balle est plus que jamais dans le camp de l’Etat. La Région est prête à assumer les dépenses durant les deux premières années pour donner un peu d’air à l’Etat. C’est un message fort, très fort.

Mais maintenant ? La balle est dans le camp de l’Etat. Il est indispensable d’avoir des garanties solides. Un engagement ferme et réel. Si l’Etat ne s’engage pas définitivement sur le milliard d’euros nécessaire, tous ces efforts resteront sans suite.   Il faut que l’Etat prenne conscience de l’importance de ce projet pour l’avenir de notre Région. Je le rappelle, même si tout le monde connaît ces chiffres, que ce sont 5 000 emplois potentiels durant les 5 ans de travaux et 10 à 12 000 emplois à horizon 2050 que le Canal Seine-Nord pourrait créer. Ce serait une opportunité unique que nous ne pouvons laisser passer.   Avec ce projet extraordinaire, la Région a l’occasion de jouer un rôle déterminant dans l’économie française et européenne. Elle deviendrait plus que jamais une Région de liaison entre Le Havre (son port et son activité mondiale), le bassin parisien (un cœur battant de l’économie mondiale) et les pays de l’Europe du Nord (synonymes de potentiels marchés pour nos entreprises).

La Région Hauts-de-France assumerait alors sa place de région frontalière. Les habitants prendraient alors conscience de jouer une place centrale, déterminante et surtout concrète dans l’économie mondialisée. Une économie mondialisée que certains utilisent et transforment en argument politique pour semer la peur, le repli et la division. À l’Etat, aujourd’hui, de démontrer par le concret que cette économie est réellement facteur d’avancée sociale. Nous, élus régionaux de toutes sensibilités, en avons conscience … »

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , , , , | Poster un commentaire

Courrier à M.le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb

Bonjour,

J’ai souhaité adresser un courrier à Monsieur Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur suite à l’annonce de la mise en place de la police de la sécurité au quotidien d’ici la fin d’année.

Dans ce courrier, je précise que ce nouveau dispositif n’est pas forcément adapté aux Ville moyennes comme Arras. Parallèlement, j’explique que les équipes du commissariat d’Arras, qui font déjà un travail remarquable sur le terrain, ont clairement besoin de moyens supplémentaires afin de maîtriser le territoire de jour comme de nuit, y compris dans le cadre d’événements exceptionnels. Plutôt que d’une police de proximité rebaptisée, les équipes sont davantage dans l’attente de moyens pour mettre en œuvre une organisation territoriale sectorisée.

Vous trouverez l’intégralité de ce courrier ici

Publié dans Engagement et actions | Poster un commentaire