« Les Maires réclament une nouvelle politique de la Ville »

En compagnie du Président de « Bleu Blanc Zèbre » et de certains Élus locaux, j’ai souhaité signer cette tribune pour que notre République n’abandonne pas certains territoires.
Les Maires que nous sommes ont besoin de la confiance de l’Etat, nous travaillons chaque jour pour favoriser le mieux vivre ensemble dans nos villes et villages. Nous, Elus sur le terrain, nous avons besoin de moyens pour entretenir ce lien de proximité avec les citoyens !

Je continuerai à défendre la cohésion et la vitalité des territoires de France et de l’Arrageois en particulier bien entendu.  La jeunesse ne doit pas être perçue comme un problème mais nous devons nous réinventer encore et toujours pour permettre aux jeunes les meilleures chances de réussir… et ceci en …toute égalité ! C’est un combat de tous les jours qui mérite d’être mené pour notre Jeunesse et notre pays !

Lien vers la tribune parue le 4 août dans Libération

Preuve que cette tribune interpelle, elle a également été relayée par d’autres médias : Le Journal du Dimanche, La Tribune…

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Revue de Presse du 5 août 2017

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
05.08.2017 « Arrageois – La suppression de la taxe d’habitation, bonne ou mauvaise nouvelle? »
04.08.2017
« Tourisme – Un mois de juillet décevant, la faute au mauvais temps et aux vacances tardives »
31.07.2017 « Arrageois – Ça s’est passé en juillet »
Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Revue de presse du 11/07/2017

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
10.07.2017 Les Hauts-de-France peuvent miser sur le tourisme
« Notre région est une région touristique. » Le président des comités régionaux de tourisme (CRT) Nord – Pas-de-Calais et Picardie, Frédéric Leturque, s’est félicité des chiffres présentés par l’INSEE en ce début juillet. Mais si certains secteurs, comme la restauration et les parcs d’attractions, tirent leur épingle du jeu, d’autres ont encore du chemin à parcourir.
09.07.2017 Les habitants frottent la lampe de la ville, six de leurs vœux exaucés cette année
Dans ce conte arrageois, le conseil municipal endosse l’habit du bon génie en attribuant 120 000 € à des projets pensés par des citoyens. Ce premier budget participatif a révélé l’appétence des Arrageois à mettre leur grain dans la vie locale. Revue des idées qui vont se concrétiser.
03.07.2017 Hauts-de-France: Le tourisme est bel et bien une manne financière pour la région
Une étude l’Insee montre que les Hauts-de-France peuvent miser sur le tourisme pour développer l’économie… Qui l’eût cru ? En 2014, le tourisme a rapporté deux fois plus à la région des Hauts-de-France (6,3 milliards) qu’à la Corse, selon une étude de l’Insee, dévoilée ce lundi. Cette seule comparaison en dit long sur le poids économique de ce secteur d’activité dans une région peu réputée pour son attractivité climatique.
27.06.2017 Rythmes scolaires : une belle pagaille à la rentrée ?
Le gouvernement a décidé de donner aux communes la liberté de revenir à la semaine de quatre jours. Certaines, avec ou sans consultation des parents et enseignants, ont déjà opté pour cette version, souvent pour des raisons économiques. D’autres, comme Arras, ont choisi de rester à quatre jours et demi. Le point dans l’Arrageois.
24.06.2017 Une BD sur Robespierre avec sa ville natale en bonne place… des Héros
La maison d’édition Glénat est venue présenter une bande dessinée sur Robespierre dans la maison de l’Incorruptible à Arras. La série « Ils ont fait l’Histoire » raconte la vie de grands personnages historiques.
23.06.2017 Des caméras embarquées pour la police municipale
Quelques détails logistiques à fignoler et les soixante-dix personnes du département municipal de la Tranquillité publique s’installeront dans leurs nouveaux locaux, 53 boulevard Faidherbe. Un déménagement pour mutualiser les différents services jusqu’alors écartelés et qui leur donnera désormais un accès visible au public. A noter que les agents municipaux bénéficieront de quatre caméras.
19.06.2017 Un collectif citoyen demande aux collectivités de s’impliquer pour la jeunesse
Le 20 juin 2017, quinze mouvements citoyens pour la jeunesse lancent à Paris, Marseille et Arras une « mobilisation citoyenne pour la jeunesse ». Les collectivités territoriales sont appelées à y jouer un rôle majeur aux côtés de la société civile.

 

Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Tribune – « Vu des territoires, le devoir de réussir »

En compagnie de 21 maires et présidents d’exécutif locaux de la droite et du centre, nous avons publié ce jour une tribune collective dans laquelle nous appelons chacun, au niveau national comme dans les territoires que nous représentons, à une réflexion sur ce qui s’est passé, sur ce qu’il advient et sur ce qu’il convient de faire. Non, notre camp ne peut et ne doit espérer l’échec du gouvernement. Nous devons donner une chance à ce nouveau destin. Les formes politiques restent à préciser, mais l’état d’esprit est clair : soyons constructifs.

Lien vers la Tribune publiée ce lundi 3 juillet dans l’Opinion

La liste des signataires :
Christophe Béchu est maire LR d’Angers et sénateur du Maine-et-Loire ; Arnaud de Belenet est maire LR de Bailly-Romainvilliers, président de Val d’Europe et conseiller départemental de Seine-et-Marne ; Xavier Bonnefont est maire LR d’Angoulême ; Jean-Yves de Chaisemartin est maire UDI de Paimpol et vice-président du conseil départemental des Côtes d’Armor ; Alain Chrétien est maire LR de Vesoul et président de la communauté d’agglomération de Vesoul ; François Decoster est maire UDI de Saint-Omer et vice-président de la Région Hauts-de-France ; Vincent Delahaye est maire UDI de Massy et sénateur de l’Essonne ; Jean Dionis du Séjour est maire UDI d’Agen et président de la communauté d’agglomération d’Agen ; Dominique Faure est maire UDI de Saint-Orens de Gameville ; Brigitte Fouré est maire UDI d’Amiens et vice-présidente de la Région Hauts-de-France ; Louis Giscard d’Estaing est maire UDI de Chamalières; Patrick Leclerc est maire de Landerneau; Frédéric Leturque est maire UDI d’Arras et vice-président de la Région Hauts-de-France ; Pierre Méhaignerie est maire UDI de Vitré et président de Vitré Communauté ; Nicolas Méary est maire UDI de Brétigny-sur-Orge et vice-président du conseil départemental de l’Essonne ; Jean-Paul Michel est maire UDI de Lagny-sur-Marne et président de Marne-et-Gondoire, François-Xavier Priollaud est maire UDI de Louviers et vice-président de la Région Normandie ; Franck Reynier est maire UDI de Montélimar et président de Montélimar Agglomération ; Alexandra Rosetti est maire UDI de Voisins-le-Bretonneux​; Marie-Hélène Thoraval est maire LR de Romans-sur-Isère ; Frédéric Valletoux est maire LR de Fontainebleau et conseiller régional d’Ile-de-France ; Francisque Vigouroux est maire UDI d’Igny.

Territoiresconstructifs@gmail.com


Publié dans Engagement et actions | Mots clés , , , , | Poster un commentaire

Élections législatives – 2ème tour – Ma réaction

La France est en Marche et les vieux partis politiques sont en vrac !

« Une nouvelle fois, je tiens à remercier toutes celles et ceux qui ont permis au scrutin de se dérouler dans de bonnes conditions.
À Arras, la candidate qui porte les valeurs de la République l’a emporté face au Front National. Je remercie toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour faire battre le Front National à Arras et j’adresse à Jacqueline MAQUET mes félicitations. Je ne doute pas qu’elle sera à nos côtés pour faire réussir le territoire.

Tout au long de cette campagne, j’avais alerté les partis politiques et les candidats de la place que pouvait occuper le Front National dans le Pas-de-Calais et dans le bassin minier en particulier. Le résultat est là. Notre département sera représenté à l’Assemblée Nationale par 4 élus du Front National.
Je considère que cette représentation ne correspond en rien aux valeurs de notre territoire, de notre département et de notre région.
Je ne doute pas que les électeurs ont compris que le Front National n’apportera aucune solution à leurs problèmes mais leur vote exprime un désespoir profond qui a besoin d’être entendu par tout le monde, par les partis politiques démocrates et républicains en particulier, y compris le nouveau mouvement de la République En Marche.

Nous avons une vraie mission à mener ensemble pour les habitants du bassin minier.
Le niveau d’abstention est un véritable marqueur de cette élection. La nouvelle majorité présidentielle a un devoir d’humilité et de responsabilité.
La France est ce soir En Marche et les vieux partis politiques sont en vrac.
Les français ont renversé la table et ont tourné le dos à la vieille politique. Il faut désormais tout reconstruire.

Je ne me reconnais plus non plus dans ces vieux partis.
Je participerai à cette reconstruction. Notre pays a besoin de mouvements qui parlent aux français et aux territoires et non pas simplement à ceux qui les dirigent.
Il nous faut changer les comportements, changer les idées et changer les méthodes. Il nous faut agir comme on le fait dans nos communes tous les jours, concrètement et humainement.
C’est le message qu’ont adressé les Français, chacun doit l’entendre et le comprendre. »

 

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Poster un commentaire

Elections législatives – 1er tour – Ma réaction

« En tant que Maire, je tiens à saluer et remercier toutes celles et ceux qui ont tenu les bureaux de vote et ont permis à l’exercice démocratique de se dérouler dans de bonnes conditions, malgré la participation très faible.
Ce taux d’abstention record est certainement la donnée la plus marquante de ce premier tour. J’y vois une lassitude et une démobilisation des électeurs. Lassitude au soir de ce septième scrutin en sept mois, après les primaires de droite, de gauche et les élections présidentielles. Démobilisation après une élection présidentielle pleine de rebondissements qui a engendré beaucoup de déception.

La deuxième circonscription du Pas-de-Calais, celle d’Arras, n’échappe pas à la démobilisation des électeurs. Sur 85 000 inscrits, près de 42 000 ne se sont pas rendus aux urnes.
Le second tour opposera Jacqueline MAQUET au candidat du Front National.
Je salue la campagne d’Alexandre MALFAIT qui s’est heurtée à des votes d’étiquettes et à une forte abstention.
Sans ambiguïté, au 2ème tour, je voterai Jacqueline MAQUET, candidate pour La République En Marche.

Dans le département du Pas-de-Calais où Madame Le Pen était en tête dans 8 circonscriptions au second tour de l’élection présidentielle, le risque FN est présent.
Je ne peux me résoudre à ce que notre département soit représenté par des députés qui méprisent la République. Comme pour le 1er tour, je continuerai à m’engager afin de dire NON au FN et OUI au Pas-de-Calais qui a résolument sa place dans le camp des optimistes.

Au niveau national, le résultat est net. Les Français ont confirmé leur vote de la Présidentielle et ont clairement affirmé leur volonté de donner une majorité au Président de la République et à son Premier Ministre. »

 

Publié dans Actualité, Engagement et actions | Poster un commentaire

Revue de Presse du 22 mai

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
21.05.2017 « Le quartier Jean-Jaurès succombe à son tour à la mode des city-stades »
20.05.2017
« Alexandre Malfait ne veut pas attendre cinq ans pour réformer le pays »
19.05.2017 « Darmanin ministre de Macron, la droite régionale tente de rester groupée »
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Revue de Presse du 15 mai

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
12.05.2017 « Législatives : face au FN, le maire d’Arras veut que droite et macronistes s’entendent »
12.05.2017
« Le Maire d’Arras appelle la droite, le PS et En Marche à s’entendre dans le Pas-de-Calais contre le FN »

Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Elections Législatives 2017 : mon appel d’urgence pour le Pas-de-Calais

Voici la lettre ouverte que j’ai adressée aux responsables politiques nationaux et départementaux afin de lancer un appel à la responsabilité et au dialogue en vue des Elections Législatives dans le Pas-de-Calais.

« Le Pas-de-Calais est le seul département de France, avec l’Aisne, à avoir placé Madame Le Pen en tête au second tour de l’élection présidentielle.

Dans ce département, comme dans les Hauts-de-France, les scores du Front National sont régulièrement élevés, plus qu’ailleurs.

Nous devons comprendre et écouter la colère, le désespoir des habitants de ces territoires qui portent encore les stigmates d’une longue désindustrialisation. Dans notre département, le Bassin Minier en est le premier touché, à la fois par ses difficultés économiques et par un vrai besoin de renouveau.
Ces habitants méritent de retrouver espoir et confiance. Ils se sentent oubliés. Oubliés de notre économie. Oubliés des services publics. Oubliés des grandes politiques, des grands élus nationaux.

Aujourd’hui plus que jamais, nous avons une responsabilité. Elle se situe à l’échelle de nos valeurs les plus profondes : celles qui ont fait la France, celles qui font que nous sommes la France aujourd’hui.
Nous sommes des patriotes, des vrais, et nous devons d’urgence nous retrouver sur ce qui fait Patrie : Liberté, Egalité et Fraternité mais aussi laïcité et solidarité.

Les candidats d’extrême droite vont comme d’habitude, pour ces élections législatives, travestir la réalité, profiter de l’angoisse de nos compatriotes pour tenter une nouvelle fois de refermer le pays sur lui-même, de tourner le dos aux valeurs les plus profondes de la France, de bloquer toutes les actions utiles pour remettre le pays en ordre de marche.
Je m’y refuse. Je n’imagine pas que notre département, avec son histoire et les valeurs humaines qui sont les siennes, tombe dans l’escarcelle de l’extrême droite. Je ne peux me résoudre à ce que les citoyens du Pas-de-Calais soient représentés à l’Assemblée nationale par des députés qui méprisent la République.

Deux tiers des circonscriptions de notre département ont placé Mme Le Pen en tête du second tour des Elections Présidentielles. Devant cette réalité, il n’est plus temps de constater et de déplorer : il est temps d’agir ! Le Pas-de-Calais est en état d’urgence vitale !

J’en appelle à vous, leaders nationaux, départementaux, chefs de file pour les élections législatives des Républicains, de l’UDI et de la République En Marche pour bâtir une donne exceptionnelle pour le Pas-de-Calais à l’occasion de cette échéance de juin.
Il n’est plus question de nous confondre dans un simple front républicain, il est question de trouver ensemble une voie responsable et réfléchie pour nos territoires les plus en danger.
Ce qui nous rassemble doit être plus fort que ce qui nous divise !

Frédéric LETURQUE,
Maire d’Arras
Président de l’UDI du Pas-de-Calais

Publié dans Actualité, Engagement et actions | Mots clés | Poster un commentaire

Citoyens français, debout pour l’Europe !

Cette journée de l’Europe célébrée à Arras par une multitude d’évènements est l’occasion pour les citoyens que nous sommes de se remémorer les valeurs communes, les fondamentaux, les racines de la construction européenne mais aussi de s’interroger sur l’évolution nécessaire d’une Europe qui devrait parler à tous, mais qu’hélas on entend mal.

Trop souvent nous avons décrit l’Europe comme un idéal, par définition inatteignable, alors même qu’elle prit racine sur le champ de ruines de la seconde guerre mondiale.

L’Europe est la paix après le désastre de la guerre. L’Europe est le refus des nationalismes. L’Europe est la réconciliation des peuples. L’Europe est « une solidarité de fait » comme le disait Robert Schuman dans son discours fondateur le 9 mai 1950.

67 ans après, n’oublions jamais que pendant des siècles, les conflits et les guerres ont conduit le continent au bord de l’abime.

Grâce à la construction européenne, les frontières ne sont plus depuis quelques décennies un sujet de tensions.

L’histoire nous oblige à la raison.

L’Europe nous protège et nous défend mais nous en sommes en droit et en devoir, dans le contexte post élection présidentielle et post Brexit, de nous questionner sur l’Europe que nous voulons réellement.

L’Europe ne peut se résumer à un choix binaire entre une Europe des nationalismes dangereux et une Europe bureaucratique et institutionnel.

L’Europe ne peut se résumer à être le bouc émissaire des échecs de nos gouvernements nationaux ou l’excuse facile aux maux de la société.

L’Europe d’aujourd’hui est autant lacunaire qu’indispensable.

Rejeter la politique européenne est une chose, rejeter l’Europe en est une autre.

Nous ne pouvons prétendre poursuivre la construction européenne sans donner à l’Europe les moyens d’exister et d’agir au détriment de quoi elle sera constamment décriée, désenchantée, discréditée voire rejetée.

Mais sommes-nous vraiment debout pour l’Europe ? De quelle Europe voulons-nous alors ?

Nous voulons une Europe sociale mettant fin au dumping qui détruit l’emploi et engendre les délocalisations spéculatives.

Nous voulons une Europe fiscale indispensable à la mise en place de l’Europe sociale. Il nous faut dès à présent mettre le processus en route, notamment en supprimant les paradis fiscaux et en enclenchant au niveau européen une lutte commune contre la fraude fiscale.

Nous voulons une Europe de la Défense pour protéger ensemble nos frontières terrestres et maritimes.

Nous voulons enfin une Europe démocratique rompant avec une Europe technocratique qui ennuie et qui éloigne le citoyen. Rendons l’Europe concrète en la dotant notamment d’un budget et du ministre de l’économie de la zone Euro, d’une réflexion commune sur des enjeux tel que le transport, et en clarifiant ses compétences de celles des états membres.

Ne laissons pas dépérir l’idéal européen, parce que nous connaissons des difficultés. Ne risquons pas, en oubliant ce que l’Europe nous a apporté, de voir l’histoire se répéter. Fermons la porte au nationalisme mortifère. Et, à  ceux qui tentent inlassablement depuis des années de « récupérer » le Général De Gaulle, rappelons qu’il disait : « Le patriotisme, c’est aimer son pays, le nationalisme c’est détester celui des autres. »

En cette journée du 9 mai, confirmons l’engagement d’être debout pour l’Europe !

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , , | Poster un commentaire