Revue de Presse du 22 mai

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
21.05.2017 « Le quartier Jean-Jaurès succombe à son tour à la mode des city-stades »
20.05.2017
« Alexandre Malfait ne veut pas attendre cinq ans pour réformer le pays »
19.05.2017 « Darmanin ministre de Macron, la droite régionale tente de rester groupée »
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Revue de Presse du 15 mai

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
12.05.2017 « Législatives : face au FN, le maire d’Arras veut que droite et macronistes s’entendent »
12.05.2017
« Le Maire d’Arras appelle la droite, le PS et En Marche à s’entendre dans le Pas-de-Calais contre le FN »

Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Citoyens français, debout pour l’Europe !

Cette journée de l’Europe célébrée à Arras par une multitude d’évènements est l’occasion pour les citoyens que nous sommes de se remémorer les valeurs communes, les fondamentaux, les racines de la construction européenne mais aussi de s’interroger sur l’évolution nécessaire d’une Europe qui devrait parler à tous, mais qu’hélas on entend mal.

Trop souvent nous avons décrit l’Europe comme un idéal, par définition inatteignable, alors même qu’elle prit racine sur le champ de ruines de la seconde guerre mondiale.

L’Europe est la paix après le désastre de la guerre. L’Europe est le refus des nationalismes. L’Europe est la réconciliation des peuples. L’Europe est « une solidarité de fait » comme le disait Robert Schuman dans son discours fondateur le 9 mai 1950.

67 ans après, n’oublions jamais que pendant des siècles, les conflits et les guerres ont conduit le continent au bord de l’abime.

Grâce à la construction européenne, les frontières ne sont plus depuis quelques décennies un sujet de tensions.

L’histoire nous oblige à la raison.

L’Europe nous protège et nous défend mais nous en sommes en droit et en devoir, dans le contexte post élection présidentielle et post Brexit, de nous questionner sur l’Europe que nous voulons réellement.

L’Europe ne peut se résumer à un choix binaire entre une Europe des nationalismes dangereux et une Europe bureaucratique et institutionnel.

L’Europe ne peut se résumer à être le bouc émissaire des échecs de nos gouvernements nationaux ou l’excuse facile aux maux de la société.

L’Europe d’aujourd’hui est autant lacunaire qu’indispensable.

Rejeter la politique européenne est une chose, rejeter l’Europe en est une autre.

Nous ne pouvons prétendre poursuivre la construction européenne sans donner à l’Europe les moyens d’exister et d’agir au détriment de quoi elle sera constamment décriée, désenchantée, discréditée voire rejetée.

Mais sommes-nous vraiment debout pour l’Europe ? De quelle Europe voulons-nous alors ?

Nous voulons une Europe sociale mettant fin au dumping qui détruit l’emploi et engendre les délocalisations spéculatives.

Nous voulons une Europe fiscale indispensable à la mise en place de l’Europe sociale. Il nous faut dès à présent mettre le processus en route, notamment en supprimant les paradis fiscaux et en enclenchant au niveau européen une lutte commune contre la fraude fiscale.

Nous voulons une Europe de la Défense pour protéger ensemble nos frontières terrestres et maritimes.

Nous voulons enfin une Europe démocratique rompant avec une Europe technocratique qui ennuie et qui éloigne le citoyen. Rendons l’Europe concrète en la dotant notamment d’un budget et du ministre de l’économie de la zone Euro, d’une réflexion commune sur des enjeux tel que le transport, et en clarifiant ses compétences de celles des états membres.

Ne laissons pas dépérir l’idéal européen, parce que nous connaissons des difficultés. Ne risquons pas, en oubliant ce que l’Europe nous a apporté, de voir l’histoire se répéter. Fermons la porte au nationalisme mortifère. Et, à  ceux qui tentent inlassablement depuis des années de « récupérer » le Général De Gaulle, rappelons qu’il disait : « Le patriotisme, c’est aimer son pays, le nationalisme c’est détester celui des autres. »

En cette journée du 9 mai, confirmons l’engagement d’être debout pour l’Europe !

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , , | Poster un commentaire

Election présidentielle – Ma réaction suite aux résultats de ce 2e tour

Un espoir à transformer en réussite pour la France et les Français

« En tant que Maire, je tiens à remercier toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour permettre le déroulement dans de bonnes conditions de ces opérations électorales.
La victoire d’Emmanuel MACRON est nette. C’est avant tout une victoire de la République et de la démocratie face à une candidate qui représentait tout ce que la France n’est pas.
Si la victoire est nette, l’abstention est forte, tout comme les votes blancs et nuls. C’est une traduction une nouvelle fois de la fracture entre les représentants politiques et le peuple mais aussi le reflet de la déception des nombreux électeurs qui ne se retrouvaient pas dans ce deuxième tour. Les primaires avaient déjà précédemment cabossé la démocratie en organisant un système qui avait pour but de donner de la force à des candidats du système, finalement balayés.
Emmanuel MACRON devra donc aborder son élection et son mandat avec humilité et modestie.
Tout commence.
Malgré la défiance envers les représentants politiques, l’attente est forte, l’espoir est grand et le nouveau Président de la République devra transformer cet espoir en réussite pour la France et les français.
Il est temps que la France redémarre, se rassemble et que les français reprennent confiance en eux et en leurs gouvernants. Notre pays doit réconcilier ses habitants et reprendre la place qui est la sienne dans l’Europe et dans le monde.
Je souhaite la réussite de mon pays et serai particulièrement attentif à ce que les sujets que je considère prioritaires, tels que l’éducation, la santé et la sécurité, figurent au premier rang des préoccupations du nouveau Président et de son futur gouvernement. »

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , | Poster un commentaire

Election présidentielle – Contre le repli et la division, je fais le choix de l’avenir et de l’espoir

A quelques heures du 2ème tour et au terme d’une campagne électorale sans précédent, je tenais à publier ce message afin de partager avec vous quelques réflexions qui, si vous appréciez la manière dont je place l’intérêt général au service de la ville, peuvent vous éclairer un peu mieux encore sur le choix évident qui est le mien pour ce dimanche. Choix qui, je le souhaite du fond du coeur, doit aussi nous rassembler.

Vous savez combien je suis respectueux des avis des uns et des autres, combien j’écoute, regarde ce que vous exprimez au quotidien. Voter, c’est choisir en son âme et conscience pour le bien commun et c’est en pensant à ce que nous faisons ensemble tous les jours que je m’adresse encore à vous aujourd’hui.

Vous connaissez mon engagement sincère pour Arras et les Arrageois, un engagement dans la proximité, un engagement sans sectarisme ni esprit partisan, un engagement construit autour de valeurs centristes, humanistes et européennes. Des valeurs qui m’animent constamment et qui me conduisent à toujours placer l’humain au cœur de mon action en considérant surtout l’autre comme une chance, comme une véritable richesse, y compris quand il exprime des différences.

Vous le savez, je défends au quotidien un projet pour Arras qui porte une certaine idée du vivre ensemble dans un esprit de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

Aussi, je ne peux laisser penser que les difficultés que nous rencontrons, que nous vivons tous les jours, puissent trouver des réponses dans les propos de Madame Le Pen. Je combats depuis tant d’années celles et ceux qui dressent les citoyens les uns contre les autres, qui font de la colère et des difficultés leur fond de commerce électoral, que je ne peux concevoir notre pays dirigé par l’extrême droite.

La France retrouvera de la force en se réconciliant, dans le dialogue, en affirmant son ouverture aux autres, en se positionnant clairement dans une Europe qui protège. Le monde est en mutation, c’est vrai, mais nous devons faire appel à nos intelligences plutôt qu’à nos peurs.

L’heure n’est pas aux calculs. L’heure est, plus que jamais, à la défense et à la protection de notre démocratie, de ce que nous sommes vraiment.

Dimanche 7 mai, contre le repli et la division, je fais le choix de l’avenir et de l’espoir.

Dimanche 7 mai, je vote Emmanuel Macron.

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Poster un commentaire

Pour fêter le travail, célébrons l’école !

En ce 1er mai, j’ai naturellement une pensée pour tous les travailleurs, pour leurs droits durement acquis et pour toutes les personnes qui aspirent à un travail.

Cette fête du travail 2017 revêt obligatoirement un caractère particulier puisqu’elle s’inscrit dans l’entre deux tours des élections présidentielles.

Si c’est le travail que l’on célèbre, force est de constater que le chemin le plus court vers le travail est certainement celui d’un parcours scolaire réussi et, à fortiori, d’un système éducatif qui offre les meilleures conditions de réussite.

L’éducation est le terreau dans lequel poussent les enfants d’une nation, leur donnant les moyens de réussir, de se construire, de se réaliser en tant qu’individu.

L’éducation est « cette arme la plus puissante dont vous disposez pour changer le monde » comme le disait Nelson Mandela.

Elle est le chemin vers l’égalité des chances et le mieux vivre ensemble.

Dans une société républicaine comme la nôtre, particulièrement en ces périodes où les valeurs fondamentales de la démocratie peuvent être mises en cause, cette chance doit pouvoir être donnée à tous.

La question de l’éducation et les capacités que doit se donner l’Etat français pour favoriser la réussite éducative de ses enfants représentent aujourd’hui un enjeu majeur pour l’avenir de notre pays.

C’est pourquoi, en tant que Maire d’Arras, j’ai toujours mis l’éducation au 1er rang de mes priorités municipales et c’est pourquoi je considère également qu’elle doit figurer au 1er rang des priorités des candidats à l’élection présidentielle.

Force est de constater que la vision des 2 finalistes de l’élection présidentielle diverge fortement sur le sujet.

D’un côté, Marine Le Pen propose de supprimer la pédagogie dans la formation des enseignants, d’interdire la scolarisation des enfants de parents sans papier, de revenir sur la réforme des rythmes scolaires ou encore d’interdire toute forme de liberté pédagogique pour les enseignants.

De l’autre côté, Emmanuel Macron envisage d’accorder davantage de liberté aux établissements; d’octroyer plus d’initiative, d’autonomie et de permettre l’innovation; d’établir un contrat de confiance qui tient compte des spécificités locales et territoriales ou encore de réaliser chaque année un bilan personnalisé de chacun des élèves en début d’année.

C’est de cette école que je veux, alors même que l’école française est certainement devenue aujourd’hui l’une des plus inégalitaires du monde.

Nous avons besoin d’une école ambitieuse, une école qui place l’enfant en son cœur, qui prend conscience de l’importance du triptyque enseignants-parents-collectivités locales, une école qui redonne confiance aux citoyens et qui sort de l’instabilité permanente, une école qui éveille les consciences…

Pour la réussite de la jeunesse, pour l’avenir des futures générations et celle du pays, je voterai Emmanuel Macron le 7 mai prochain.

Bonne fête du travail à tous !

Publié dans Actualité, Engagement et actions | Mots clés , , , | Poster un commentaire

Election présidentielle – L’heure est grave. Plus que jamais, donnons la plus large victoire aux idéaux de paix, de liberté et d’humanité.

« Il y a près de 20 jours, à Arras, Canadiens, Néo-Zélandais, Britanniques, Français, Australiens commémoraient ensemble le 100ème anniversaire d’une des plus importantes batailles de la Première Guerre Mondiale et la mémoire des 300000 morts de ce sanglant épisode.

Il y a une semaine jour pour jour, le gardien de la paix Xavier JUGELÉ était lâchement assassiné sur les Champs Elysées, mort pour la France, mort pour nous avoir protégés.

Il y a 24 heures, Emmanuel MACRON lançait à Arras un appel au refus de voir l’extrême droite et ses valeurs de division, d’exclusion, de repli, s’installer aux commandes du pays.

En ce 27 avril 2017, comment ne pas être rattrapé par la gravité de l’instant ?

Lorsqu’on est maire, on n’a pas seulement la charge des écoles, de la voirie, de la culture… On a aussi et surtout la charge de la Mémoire et des valeurs qui font notre société : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité.

La Mémoire, parce que c’est en n’oubliant jamais qui nous sommes, d’où nous venons, quelles épreuves nous avons traversées, que nous saurons toujours où est notre chemin.

La Liberté, l’Egalité, la Fraternité, parce que ce sont ces idéaux qui font la France et le peuple français.

Aujourd’hui et plus que jamais, ces idéaux sont en danger.

L’heure est grave. L’élection Présidentielle n’est pas un jeu.

Le 7 mai prochain, vous aurez à faire le choix du rassemblement ou de la division, de l’ouverture au monde ou du repli sur soi, de l’espoir ou de la résignation.
Le 7 mai prochain, quelle que soit votre sensibilité, quel que soit votre choix du 1er tour, vous aurez entre vos mains l’avenir de notre pays et de notre jeunesse.

Le 7 mai prochain, un seul choix, celui d’Emmanuel MACRON.

Je compte sur vous. »

Publié dans Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , | Poster un commentaire

Revue de Presse du 27 avril

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
27.04.2017 « Les références aux Hauts-de-France d’Emmanuel Macron à Arras »
26.04.2017
« A Arras, la charge d’Emmanuel Macron contre « l’héritière » et « l’opportuniste » Marine Le Pen« 
26.04.2017 « De gauche à droite en passant par le centre… Les p’tites phrases »
Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Ma réaction suite au 1er tour des Elections Présidentielles

« Je soutiendrai et voterai sans ambiguïté et avec force Emmanuel Macron »

« En tant que Maire, je tiens à remercier toutes celles et ceux qui ont tenu les bureaux de vote au cours de cette journée, et notamment les nombreux nouveaux assesseurs qui ont fait de cet exercice démocratique une réussite.

Je tiens également à saluer la mobilisation des français pour cette élection présidentielle alors qu’on prédisait un taux d’abstention record dans un climat politique navrant et un contexte tendu au regard de ce dernier attentat de jeudi. On ne peut commenter ce résultat électoral sans avoir une pensée ce soir pour les policiers et leurs familles touchés par cet attentat des Champs-Elysées.

Je n’ai pas souhaité me positionner publiquement pour ce 1er tour, défavorable aux primaires, regrettant de ne pas avoir de candidat de ma famille politique et lassé comme beaucoup de français par le climat délétère de cette campagne.

Je me suis attaché avant tout à questionner les principaux candidats sur les sujets prioritaires à mes yeux au regard de mon engagement à Arras : éducation, santé, justice, sécurité, fiscalité…

Je n’ai jamais caché ma proximité avec Les Républicains qui ont toute leur place dans ma majorité municipale et avec qui je siège dans la majorité régionale, ni l’attention toute particulière que j’ai accordé à la campagne de 1er tour d’Emmanuel Macron.

Les français ont nettement affiché leur envie de renouveau, leur défiance envers les partis politiques traditionnels et leur volonté de prendre leur destin en mains.

Pour le second tour, les électeurs décideront en leur âme et conscience mais, en ce qui me concerne, mon choix est clair, je soutiendrai et voterai sans ambiguïté et avec force Emmanuel Macron.

Il est à mes yeux celui qui incarne le rassemblement et la modernité, celui qui porte un projet ambitieux, modéré et raisonné et celui qui saura représenter la France à l’international. Au regard de mon engagement municipal et des priorités qui sont les miennes, je suis particulièrement sensible au fait qu’il place l’école au cœur de sa campagne.

Au quotidien depuis de très nombreuses années, je combats celles et ceux qui dressent les français les uns contre les autres et qui surfent sur la colère et la détresse des français. Au soir de ce premier tour, plus que jamais, je poursuivrai ce combat. J’ai confiance en l’avenir de notre pays. »

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , , , , | Poster un commentaire

Revue de Presse du 11 avril

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
10.04.2017 « Après le centenaire, comment continuer à accueillir le tourisme de mémoire ? »
09.04.2017 « François Hollande et Justin Trudeau lancent le centenaire de la bataille d’Arras »
03.04.2017 « Le RC Lens et le club d’Arras FCF écrivent leur histoire »
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire