Centre : l’heure est au rassemblement

« Le 12 octobre dernier, dans une publication intitulée «Centre : quand la boussole s’affole», j’expliquais pourquoi il ne fallait pas prendre part à la primaire de la Droite.
En mars, lors du Congrès de Versailles, les militants centristes avaient voté massivement (66%) pour ne pas s’engager dans ce rendez-vous. Et surtout, nous nous devions de respecter les architectes d’un Centre fort, uni et indépendant et donc de ne pas s’engager dans une bataille dont on ne maîtrisait ni les contours, ni les règles du jeu.
Force est de constater qu’au lendemain du résultat final : cette primaire n’était vraiment pas la nôtre ! Ma famille politique s’en sort affaiblie et divisée. Cela m’attriste profondément.

Je le redis, le Centre ne peut se résumer à un espace topographique sur l’échiquier politique. Il ne s’agit pas là de renier nos alliances historiques mais bien d’affirmer nos sensibilités. Toujours plus proche des gens, toujours plus conscient des réalités, toujours plus concerné par les enjeux, le Centre joue – et doit continuer de jouer – le rôle du rassembleur, du garant … de la boussole.

Désormais, il est grand temps de tourner la page et de se remettre au travail. Ne perdons pas de temps à se disperser et à tenter de refaire l’histoire.
J’aime le Centre, c’est pour que j’appelle dès aujourd’hui, dans un esprit déterminé et apaisé, au rassemblement de notre famille politique. Nous avons une carte à jouer lors de l’élection présidentielle, moment démocratique essentiel dans la vie d’un pays.

La France a besoin du Centre pour défendre ce qu’elle est vraiment : une France ambitieuse, moderne et ouverte sur l’avenir, une France juste, solide et solidaire où le respect, la générosité et la tolérance sont des valeurs fortes.

La Droite a besoin du Centre pour gagner : un Centre qui s’assume, un Centre loyal et fiable, mais surtout un Centre rassemblé qui apporte au candidat cette puissance modérée amenant au dialogue, à la concertation … et qui protège de la pensée unique.
Je veux dire aux centristes qu’il est grand temps de reprendre, tous ensemble, notre boussole en main ! »

Publié dans Actualité, Engagement et actions | Mots clés , , , , , | Poster un commentaire

Canal Seine-Nord Europe : un devoir pressant de réussir

Séance plénière du 24 novembre 2016, Motion du Groupe UDI-UC

Lors de la prochaine séance plénière du 24 novembre 2016, le Groupe UDI-UC présentera une motion d’urgence visant à réaffirmer la nécessité du projet Canal Seine-Nord Europe. Un projet qui apparait comme un levier de développement incontestable pour notre Région et notre pays. Au nom du Groupe UDI-UC, son Président, Frédéric LETURQUE, tient à rappeler le devoir pressant de réussir.

« Avant tout, replaçons le contexte et rappelons les enjeux de ce grand et beau projet. Le Canal Seine-Nord Europe devrait contribuer à la dynamisation de nos territoires par le renforcement de leur attractivité. Mais ce n’est pas tout, les chantiers pourraient permettre de créer jusqu’à 6 000 emplois directs par an et, à l’horizon 2050, environ 40 000 emplois directs et indirects selon la mission de reconfiguration du Canal. L’infrastructure aura également un impact positif sur la compétitivité des grands ports maritimes au Nord de la France. A ces retombées économiques s’ajouteront des retombées écologiques puisque le Canal et ses équipements intensifieront le report modal vers des transports plus économes en énergie et favoriseront la décongestion de certains axes routiers. Le Canal Seine-Nord Europe a donc vocation à structurer notre Région et à conforter son positionnement en tant que plateforme logistique du Nord de l’Europe.

La Région Hauts-de-France a toujours respecté ses engagements à l’égard de ce projet. En ce sens, l’attitude et la motivation de notre président, Xavier Bertrand, de notre vice-président en charge des transports, Gérald Darmanin et de notre vice-présidente en charge de l’aménagement du territoire, Valérie Létard, sont exemplaires. Les multiples déplacements et déclarations ainsi que l’adoption, le 8 juillet 2016, par le Conseil Régional, du protocole de financement et de gouvernance pour la réalisation du Canal Seine-Nord Europe en témoignent.

Cependant, il s’agit, aujourd’hui, que chaque partie prenante au projet en fasse de même et prenne ses responsabilités. Deux sujets principaux suscitent l’inquiétude : les difficultés à achever la définition des moyens de financement et la non-publication, à ce jour, des décrets d’application de l’ordonnance relative à la société du Canal Seine-Nord Europe.
Lundi 28 novembre, date d’une nouvelle réunion entre l’Etat et les collectivités territoriales, doit marquer un tournant. Il est impératif que cette réunion permette de sortir de la situation actuelle de statu quo et réponde aux nombreuses interrogations qui demeurent. Attendre plus longtemps serait aussi prendre le risque d’une suspension des crédits européens indispensables à la réalisation du projet.

Aussi, nous attendons impatiemment la mise en place effective de la société du Canal Seine-Nord Europe. La publication du décret relatif à sa gouvernance donnerait un signal fort de volontarisme de la part de l’Etat et pourrait concrétiser l’engagement, encore non confirmé, de certaines collectivités.

C’est pourquoi, au nom du groupe UDI-UC Hauts de France, je réaffirme notre engagement en faveur du projet Canal Seine-Nord Europe, j’appelle à ce que chacune des parties prenantes au projet prenne ses responsabilités et je demande au gouvernement l’installation RAPIDE de la société du Canal Seine-Nord Europe. »

Publié dans Actualité, Engagement et actions | Mots clés , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Développement commercial : une délégation de la Ville d’Arras présente au MAPIC pour mettre la ville en lumière auprès des investisseurs

Depuis hier, mardi 15 novembre, une délégation de la Ville d’Arras*, emmenée par le Maire Frédéric LETURQUE, est présente au MAPIC de Cannes. Ce salon international professionnel de l’implantation commerciale rassemble 8 000 participants – venant de 74 pays – dont 2 000 enseignes. Durant ces 3 jours d’exposition, de conférences et d’événements, les différents acteurs du développement commercial se rencontrent. Pour la Ville d’Arras, c’est l’occasion de créer des liens avec de potentiels investisseurs et de mettre en lumière les atouts arrageois devant des milliers de professionnels. Frédéric LETURQUE, Maire (UDI) d’Arras détaille les ambitions de la Ville en matière de commerce.

« Être présents et actifs durant ce salon mondialement connu par les professionnels du commerce était une évidence pour la Ville d’Arras. Durant ces prochaines heures, nous serons au milieu d’investisseurs, de franchisés, de patrons de marques et d’enseignes, bref, au milieu des acteurs économiques qui font le commerce d’aujourd’hui et préparent celui de demain.
Pour nous, l’objectif est assumé : nous devons attirer l’attention sur la Ville. Grâce au « Pacte pour le Commerce » créé il y a 5 ans, Arras est prête à attirer les porteurs de projets. Une ville où il fait bon-vivre, une ville attirante, une ville touristique, une ville dynamique, Arras a des atouts à faire valoir. C’est ce que nous faisons déjà, notamment en accompagnant et en proposant de l’aide aux porteurs de projets désireux de s’installer chez nous.
Aujourd’hui, nous devons passer l’étape supérieure. Nous connaissons les atouts de la ville ainsi que les besoins des habitants et consommateurs. Grâce à Nadine Giraudon et à l’expertise des services de la ville, nous mettons toute notre énergie sur le commerce de centre-ville et de proximité, dans les quartiers. Pour cela, plus que jamais, il faudra veiller à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour créer les conditions de réussite : aides pour les ravalements de façades, taxation des logements vacants, aménagement urbain mais aussi et surtout qualités des habitations, des écoles et des différents services.
Arras, au coeur de la Région Hauts-de-France, doit assumer son statut de locomotive du bassin de vie de l’Artois. J’y veillerai. »

La délégation arrageoise est composée de :
- Frédéric Leturque, Maire d’Arras
- Nadine Giraudon, Adjointe au Maire chargée du Commerce, du Tourisme, de l’Artisanat, de la Communication et du Protocole
- Antoine Cornuel, responsable de la stratégie commerciale de la Ville et d’Arras
- Alain Chere, ancien directeur de la CCI Béthune qui a accepté la mission bénévole de conseiller en stratégie commerciale auprès de la Ville d’Arras

Publié dans Actualité | Mots clés , , , , , | Poster un commentaire

L’appel des 100 à la fraternité

Le quotidien « Le Parisien » du dimanche 6 novembre dernier a demandé à 100 français (responsables associatifs, artistes, médecins ou sportifs. Simples citoyens ou personnalités publiques) d’écrire un petit mot sur la notion de fraternité.

Voici ma contribution : «Plutôt que l’horreur des attentats de janvier 2015, je garde en mémoire le sursaut républicain du 11 janvier : des millions de personnes défilant dans les rues d’une France meurtrie et choquée qui rappelaient les valeurs de tolérance, de respect et de fraternité. Depuis ce sursaut, j’ai encouragé des arrageois, laïcs ou de toutes confessions, à se rassembler. Le Collectif 11 est né. Depuis, tous les 11 de chaque mois, un événement est créé à Arras dans le but de partager, de dialoguer, d’effacer les à-priori et donc de faire vivre le vivre-ensemble ! L’idée est à la fois simple et audacieuse : considérer que le vécu des uns et des autres permet de nourrir son propre chemin et de cultiver un socle commun de valeurs républicaines.»

Lien vers le site du Parisien vous permettant de découvrir les 100 témoignages

Publié dans Actualité | Mots clés , , | Poster un commentaire

Revue de Presse

Du 12 au 16 octobre, j’étais en déplacement officiel en Chine. En effet, en tant que Président des Comités Régionaux du Tourisme Nord-Pas-de-Calais et Picardie, j’ai participé à la signature d’un accord de coopération stratégique avec le Tour Opertor Caissa (leader du marché chinois vers l’Europe, avec 100 000 touristes chinois envoyés/an en Europe).

< Retrouvez ci-après les liens vers les sites des médias chinois (en chinois donc !)
- TRIPVIVID
- TBO
- CTCNN
- TOUTIAO
- TRAVEL WEEKLY CHINA
- BANG ZHONG BANG
- TRAVEL AGENCY
- BEJING YOUTH DAILY
- TTG CHINA
- PINCHAIN
- TRAVEL SINA
- PEOPLE.CN
- CN TRAVELER

 

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Centre : Quand la boussole s’affole !

« Il n’est de vent favorable pour celui qui ne connaît pas son port ». Cette citation de Sénèque m’accompagne au quotidien depuis les débuts de mon engagement politique et s’avère être plus que jamais d’actualité pour la famille politique qui m’est chère.

Ce mercredi 12 octobre, de nombreux élus de l’UDI ont officiellement annoncé leur soutien à Alain Juppé dans le cadre des primaires de la droite. Un revirement que les militants ne comprennent pas, six mois après avoir clairement exprimé leur choix de ne pas prendre part à cette primaire lors du Congrès de Versailles.

Cette prise de position, une de plus parmi toutes celles de ténors centristes qui, un par un, soutiennent les candidats républicains, met à mal la belle ambition collective de l’UDI. Le centre s’éparpille dans une bataille dont il ne maîtrise ni les contours ni les règles du jeu, à l’heure où le pays a besoin de cohérence et de rassemblement.

Comment imaginer demain se retrouver solidairement et sereinement derrière un candidat à l’élection présidentielle au sortir d’une joute électorale faite essentiellement de confrontations puériles et de polémiques stériles ? Ce match en lever de rideau n’est pas à la hauteur des enjeux. Il n’est pas une réponse à la crise politique et démocratique que nous traversons.

Quand la primaire apporte de la division, nos militants et nos électeurs ont besoin de stabilité. Nous devons respecter le choix que les militants ont exprimé au Congrès de Versailles. Nous devons respecter cette grande idée d’un Centre fort, uni et indépendant. Nous devons aussi affirmer l’identité de notre famille et les valeurs du Centre : humanisme, solidarité, modération, tolérance et proximité.

Le Centre ne peut se résumer à un espace topographique sur l’échiquier politique. Le Centre a de la valeur et, trop souvent, nous l’oublions.

Ces dernières années, le Centre s’est positionné en parti des territoires. Un bateau stable et robuste s’appuyant sur des représentants et militants impliqués, un bateau aujourd’hui amarré dans de nombreuses villes, départements et régions. Toujours plus proche des gens, toujours plus conscient des réalités, toujours plus concerné par les enjeux, le Centre joue le rôle du rassembleur, du garant, de la boussole.

Alors pourquoi quitter précipitamment le navire et céder aux chants des sirènes ? Ne donnons pas raison à François Mitterrand, lui qui considérait le centre comme cette variété molle de la droite. L’heure n’est pas au reniement de nos alliances historiques, l’heure est à l’affirmation de nos sensibilités et de la place que nous devons occuper dans le cadre d’une élection présidentielle, moment démocratique essentiel dans la vie d’un pays.

Le premier tour de la présidentielle sonnera l’heure du choix et je ne doute pas qu’il sera avisé et éclairé, en direction d’un candidat qui nous ressemble et nous rassemble.

Plus que jamais, nous – centristes – avons besoin d’un cap clair. Ne nous dispersons pas aujourd’hui dans des jeux qui irritent et qui divisent. L’élection présidentielle est un horizon proche mais, quoi qu’il advienne, nous devons garder en ligne de mire notre vision de la France : une France ambitieuse, rassemblée, généreuse et pragmatique.

Centristes, il est grand temps de reprendre notre boussole en main !

Frédéric Leturque

Publié dans Actualité, Billets d'humeur, Engagement et actions | Mots clés , , , , , | 2 commentaires

Déplacement en Chine

En tant que Président du CRT Hauts-de-France, je me rends en Chine du jeudi 13 au dimanche 16 octobre. Grâce à ce déplacement, le Comité Régional du Tourisme des Hauts-de-France, et donc indirectement la Ville d’Arras, font un pas de plus vers la Chine avec l’objectif d’attirer de nouveaux touristes dans la Région. Lors de ce voyage, un accord de coopération stratégique sera signé avec le Tour Opertor Caissa.

Une conférence de presse en ma présence aura lieu jeudi 13 octobre à Pékin pour la signature d’un Accord de Coopération Stratégique entre le CRT Hauts-de-France et le Tour Operator Caissa, leader du marché chinois vers l’Europe, avec 100 000 touristes chinois envoyés/an en Europe.

Le Comité Régional du Tourisme de Picardie et le TO Caissa sont partenaires depuis 2012. L’Accord de coopération stratégique vise à collaborer au développement de nouvelles offres touristiques personnalisées pour des groupes dans leur format classique, pour des groupes attirés par le luxe et des groupes qui souhaitent des programmes sur-mesure. Cette stratégie de conquête du marché chinois par les Hauts-de-France vise particulièrement les touristes chinois de la classe moyenne et aisée qui viennent séjourner en Europe.

Une synergie des ressources a été mise en place pour faciliter la programmation de séjours personnalisés en Hauts de France pour le public chinois, entre les sites de visite, les hôtels, les restaurants et le département langues étrangères de l’Université Jules Verne à Amiens. Il s’agit du 1er accord que le Tour Operator Caissa signe avec une région, lui qui habituellement travaille au niveau national.

Le CRT Hauts-de-France et Caissa travaillent ensemble sur des actions marketing et la mise en marché de la région Hauts-de-France en Chine. Le but : attirer de plus en plus de touristes chinois et faire augmenter le nombre de nuitées en Hauts-de-France.

En août, Caissa avait démarré cette collaboration avec le tournage d’un film promotionnel pour diffusion dans les salles de cinémas, sur CCTV et Yoku (le Youtube chinois) pour une audience potentielle de millions de visiteurs chinois.

Rappelons que la clientèle chinoise a représenté 10 000 nuitées dans les Hauts-de-France en 2015 soit une augmentation de 103% par rapport à 2014.

 

Publié dans Actualité | Poster un commentaire

Revue de Presse du 19 septembre

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
29.08.2016 « Exposition sur Napoléon : ces œuvres que l’on verra dans un an au musée d’Arras « 
08.09.2016 « Arras : Peter Jackson, le réalisateur du « Seigneur des Anneaux », en visite à la carrière Wellington »
13.00.2016 « Les contours du futur groupe scolaire du Val de Scarpe dévoilés »
18.09.2016 « Mais combien de casquettes a le maire d’Arras?»
Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Revue de Presse du 17 août

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
22.07.2016 « Législatives 2017, l’UDI veut un tiers de candidats investis dans la région »
30.07.2016 « Législatives 2017 : sept candidats investis pour l’UDI dans le Pas-de-Calais »
05.08.2016 « 15-août, puces à Bidasse, fête de l’Andouillette et embrasement du beffroi : Arras maintient tous ses événements « 
16.08.2016 « Sécurité renforcée aux Grandes Prairies: premier essai concluant selon la Ville d’Arras»
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire

Revue de Presse du 18 juillet

Petit tour d’horizon des articles / reportages me concernant parus récemment (liste non exhaustive : si certains médias ont été oubliés – involontairement, je précise ! – qu’ils n’hésitent pas à me mettre un commentaire pour que je corrige l’oubli et les ajoute à l’article).

Date Média Article / Reportage
08.07.2016 « Conseil régional des Hauts-de-France : carnets de séance entre Seine-Nord et indiscrétions »
15.07.2016 « Arras : une ligne de vie à la darse Méaulens, pour prévenir les noyades »
15.07.2015 « De 550 000 à 8 M€, des investissements lourds mais nécessaires pour les écoles d’Arras »
16.07.2016 « Arras : le Premier ministre néo-zélandais de passage à la carrière Wellington»
17.07.2016 « Recueillement, à Arras, en hommage aux victimes de l’attentat de Nice »
Publié dans Revue de presse | Poster un commentaire