Réélection en tant que Maire d’Arras

Un bonheur, un honneur et une responsabilité d’avoir été réélu Maire d’Arras lundi 25 mai 2020 par le Conseil Municipal.
Merci aux Arrageoises et aux Arrageois de leur confiance renouvelée.

Comptez sur moi pour poursuivre le travail au service des arrageois autour des valeurs de justice et de réparations sociales qui ont fondé mon engagement et qui sont toujours au cœur de celui-ci.

J’ai une pensée ce soir pour mes parents disparus au cours du mandat qui s’achève.
Une pensée également pour Albert Rivaux, mon grand-père politique, ainsi que pour Philippe Rapeneau et Danièle Lamotte, deux élus ô combien engagés pour le territoire et qui nous nous ont quittés ces dernières années.

Nous continuerons à œuvrer pour les Arrageois en suivant une trajectoire. L’engagement doit avoir un sens. C’est ce que m’a appris Jean-Marie Vanlerenberghe que je salue et remercie chaleureusement.

Notre colonne vertébrale est claire autour de :
- 3 piliers : la réussite éducative, l’attractivité et la citoyenneté
- 1 constante : la sécurité
- 3 transitions : écologique car nous sommes locataires de la planète, numérique et démographique.
- 1 urgence : la gestion sanitaire
- 1 défi : l’inclusion

L’entrée au Conseil municipal d’Eléonore Laloux est une belle victoire pour la démocratie et une belle preuve de notre engagement collectif pour l’inclusion.

J’entends remplir ma mission en toute humilité, en grande proximité avec les arrageois, en respectant mon positionnement politique au centre, c’est-à-dire rassembleur et en équipe.

Sachons tirer les leçons de cette crise qui nous rappelle que l’homme ne peut pas tout ni tout maîtriser, qu’il est urgent de quitter le confort de la neutralité pour le bien de l’humanité et que l’homme ne peut indéfiniment dominer la nature sans la respecter en premier lieu.

Cette crise sonne comme un besoin de retour aux sources, à l’essentiel, au vivre ensemble, au besoin de faire société, de faire communauté et de s’inscrire dans les valeurs de la République et de la démocratie.

Ce mandat oblige au rassemblement, au travail collectif, à dépasser les querelles de bas étages pour être à la hauteur des enjeux.

Merci aux élus qui ont achevé leur mandat et à celles et ceux qui débutent ce nouveau mandat. Nous avons fait preuve collectivement d’un bel esprit républicain dans le cadre de la gestion de cette crise.

Nous sommes au travail.
Nos premières minutes, premiers jours, premières années seront consacrés à la réparation de ce traumatisme et à la révision probable de nos priorités tout en respectant le projet municipal que les arrageois ont soutenu.
Confiance, ambition et raison nous animent.

Comme je le dis souvent en empruntant Sénèque, « il n’est pas de vent favorable pour qui ne connaît pas son port ».
Les Arrageois connaissent celui que je leur ai proposé. Merci de leur confiance. Nous réussirons ensemble !

Publié dans Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>